NON aux cadeaux fiscaux pour les familles aisées

Référendum à signer avant le 13 décembre

Peu avant les élections fédérales, la majorité de droite au Parlement a augmenté les déductions fiscales pour enfants dans l’impôt fédéral direct. Ce qui a été présenté comme un allègement pour les familles n’est en fait rien d’autre qu’un joli bonus offert aux parents riches. Car les déductions dans l’impôt fédéral direct ne profitent qu’à des personnes qui n’en ont pas besoin. Seules les familles les plus riches verraient leur facture fiscal se réduire substantiellement.
La moitié des familles n’en profiterait pas. Les familles à faible revenu ne paient pas d’impôt fédéral direct et n’ont, de ce fait, pas accès à ces déductions.
Ce cadeau fiscal coûterait 350 millions de francs à la classe moyenne, car elle devra combler la perte fiscale si l’argent vient à manquer pour les réductions de primes maladie, les places de crèche ou l’éducation.
Près de 90 % de la population paierait au prix fort ce cadeau fiscal de 350 millions en subissant des baisses de prestations cantonales dans les domaines de la formation, des réductions de primes-maladie et d’autres prestations publiques. Nous disons NON à cette redistribution inique !



Campagnes