Grève pour le climat du 15 mars 2019

Les jeunes se mobilisent face à l’urgence de la ­dégradation du climat et à l’inaction des politiques. En Suisse et à Genève, une première « grève du climat » a mobilisé + de 60’000 personnes en janvier 2019 dans les rues. En revendiquant la prise de mesures urgentes par les gouvernements afin de protéger le climat, ainsi qu’un changement radical du système économique qui détruit la planète et notre avenir, ils-elles appellent à une nouvelle grève du climat le 15 mars 2019.
A la demande des jeunes du mouvement pour le climat, afin de faciliter des échanges avec des travailleuses et travailleurs ou des apprenti-e-s, plusieurs syndicats organiseront à Genève des rencontres de délégations sur les lieux de travail pendant la pause de midi.

Les syndicats genevois soutiennent pleinement ce mouvement, et appellent les salarié-e-s à porter l’autocollant "Grève du Climat" durant la journée du 15 mars pour marquer leur solidarité, et pour celles et ceux qui le peuvent, à rejoindre la manifestation prévue dès 14 h sur la place des 22-Cantons.

Pour une justice climatique aux HUG !
Depuis le début de l’année, la jeunesse se mobilise en nombre pour réclamer un plan d’urgence climatique. Ces jeunes lancent un appel aux syndicats et salarié-es pour les soutenir. Quoi de plus nécessaire qu’une discussion avec des jeunes impliqués dans l’organisation de ce mouvement ? Rdv vendredi 15 mars 2019 à midi sur la rotonde des HUG. Venez nombreux-ses !

Programme de la journée :
- 12h Discussion/pique-nique avec des jeunes de la coordination Grève Climat Genève sur la Rotonde des HUG
- 14h Manifestation pour une justice climatique Pl. des 22 Cantons

La jeunesse se mobilise
Depuis quelques mois, nous assistons à une mobilisation d’ampleur sur la question environnementale. Plusieurs milliers de jeunes se sont mis en grève pour le climat. Pour une majorité d’entre eux, il s’agissait de leur première expérience militante. Ils-elles ont malgré tout fait preuve d’une ardeur inouïe pour crier leur colère quant à l’inaction des dirigeants sur ces questions. Et leur constat est sans appel : la crise est systémique, la réponse doit l’être tout autant. Cette génération demande des comptes et exige des mesures concrètes : décréter au plus vite un plan d’urgence climatique afin que l’écologie soit placée au centre de l’agenda politique suisse.

Changeons le système, pas le climat
Cette jeunesse pointe nos dirigeants qui n’œuvrent pas dans l’intérêt de la population en ne faisant rien face à la catastrophe climatique imminente. Un changement de système est plus que jamais nécessaire afin de sortir du paradigme extraction-production-destruction car la crise climatique est la conséquence directe d’un mode de production visant l’accumulation du profit au détriment de la vie sur terre. Le syndicat SIT répond à l’appel des jeunes d’unir nos forces pour nous engager tous ensemble, jeunes, salarié-es, hommes et femmes, sur le terrain de la justice climatique. Cette lutte est globale car elle touche tous les domaines de notre quotidien et nous concerne toutes et tous. Etudions ensemble les possibilités pour une transition écologique socialement juste.

Pour un plan d’action climatique aux HUG
Un réel débat doit donc s’enclencher sur les lieux de travail pour étudier les pistes possibles vers une transition écologique. Au sein des Hôpitaux Universitaires de Genève, plusieurs idées sont à développer : surconsommation énergétique, réduction des plastiques aux cafétérias, poubelles recyclables partout, traçabilité des déchets, mobilité durable.

Nous vous invitons donc à venir discuter avec des jeunes impliqués dans l’organisation de la grève climatique vendredi 15 mars à 12h sur la rotonde des HUG. Ces jeunes nous expliqueront leur mode d’action dans l’organisation du mouvement et nous discuterons ensemble d’un plan d’action climatique pour les HUG.



Pour télécharger le tract du SIT : Cliquez ici



Documents joints

Campagnes